+32 (0)15 42 35 00
Nederlands

La volonté d'un développement durable depuis 1978... 

Ou le sens de la responsabilité.



Tenant compte de l'obligation légale relative au recyclage des réactifs usagés et afin d'alléger ses clients, Dr Lange lança en 1978 son système de prise en charge des réactifs qui, tout en assurant votre sécurité, respecte l'environnement. Notre Centre Environnement traite annuellement 350 tonnes de réactifs retournés et matériaux d'emballage, avec un taux de recyclage de plus de 70%. Ce service est disponible dans tous les pays où se trouve une filiale Dr. Lange.

Visite gratuite du centre Environnemental Hach

Le tri : base du traitement.

  • Pour faciliter le premier tri, les caisses de réactifs usagés sont préalablement classées.
  • Tout est répertorié selon les documents officiels relatifs aux déchets.
  • Les caisses sont transportées vers les sites de tri.
  • Les matériaux sont stockés selon quatre groupes de réactifs en vue du traitement.
  • L'organisation des groupes dépend du contenu des Tests en cuves.

Recyclage des matériaux d'emballage.


Les emballages sont réutilisés dans la mesure du possible, sinon ils sont triés et rentrent dans un cycle de recyclage.

  • Plus de 10% des caisses de transport sont utilisées plusieurs fois.
  • Les DosiCap® sont nettoyées et recyclées séparément
  • Blister et cuves sont séparés.
  • Les containers de réactifs pour les appareils de process sont nettoyés et recyclés séparément.

Destructeur de cuve par traitement mécanique.

  • Les cuves sont broyées dans une installation spéciale.
  • Les broyats sont séparés des réactifs liquides.
  • Les matériaux solides sont nettoyés dans une machine à laver intégrée.
  • Le verre et les matières plastiques sont séparés et transportés en vue d'un traitement individuel externe.

Recyclage de la DCO par électrolyse.

Les réactifs DCO sont traités au sein d'une installation d'électrolyse à deux niveaux.
Le traitement d'ensemble ne produit aucun déchet :

  • L'argent et le mercure sont extraits sous forme d'un amalgame à partir des réactifs à base d'acide sulfurique.
  • L'acide sulfurique libéré de tous les métaux lourds est traité en externe.
  • L'argent et le mercure constituant l'amalgame sont valorisés dans une installation de séparation.
  • L'argent est moulé en lingots de 80 grammes et mis en tombolas pour les clients (le matériau correspond à environ 10000 cuves de DCO).

Traitement chimique et biologique des eaux usées.

  • Les déchets contenant du cyanure sont décontaminés via un traitement à base de peroxyde d'hydrogène.
  • Les réactifs acides sont neutralisés avec du lait de chaux.
  • La boue de sulfate de calcium est drainée dans une presse à filtre.
  • Les réactifs contenant des AOX subissent un traitement biologique.
  • Avant tout rejet vers un système d'épuration publique, les eaux usées passent à travers un filtre à charbon actif et sont contrôlées en fonction des limites légales.


Reflet du développement durable, ce centre est en avance sur son temps.

1978 - Le service de gestion des réactifs usagés Dr. LANGE est opérationnel. Les premières années, l'objectif visé était de collecter et de trier les réactifs d'analyse. Ces derniers étaient alors traités par des sociétés extérieures.

1988 - Conséquence directe des objectifs que s'était imposé la société, traiter elle-même les réactifs usagés, un département pour la prise en charge des réactifs.

1989 - Création d'un parc machine
Les premiers systèmes de retraitement des Tests en cuves sont développés, testés et améliorés.

1991 - Démarrage de la centrale de traitement des eaux usées. Les réactifs aqueux ne pourront pas être traités en interne.

1993 - Démarrage de l'installation de broyage du verre. Le mélange de verre et de plastique provenant du broyat de cuves peut désormais être séparé. A ce moment seul le verre était recyclé.

1994 - Démarrage de l'installation d'électrolyse
Cela permit aux métaux nobles comme l'argent et le mercure d'être extraits des réactifs DCO et donc d'être recyclés.

1996 - Automatisation des articles entrants et du tri. Une balance a permis de mesurer précisément la quantité de réactifs entrant. Les emballages des tests étaient directement transportés vers les lieux de tri, ce qui élimina toute nécessité de soulever de lourdes charges.

1997 - Nouvelle désignation du département par "Umweltzentrum" (Centre Environnemental).
Depuis cette date, très peu de produits usagés ont été mis au rebut ; la plupart ont été traités et réutilisés en interne ou en externe. D'autres objectifs auto imposés, telle que la réduction générale de la quantité de déchets générés, ont été ajoutés. Le nom du Centre Environnemental justifia l'ampleur des tâches accomplies à cette période.

1998 - L'intégration d'une machine à laver à tambour dans le processus de broyage des matériaux retournés améliora le nettoyage du verre et sa rentabilité.

1999 - Plus de 80% du volume des produits retournés étaient réutilisés en interne ou en externe.
Au cours du temps, le recyclage a été étendu des Tests en cuves aux produits des autres sociétés. Par exemple, les accessoires d'analyse et les instruments endommagés irréparables pouvaient également être retournés pour traitement. Un commencement fut initié pour le recyclage des composants électroniques par le montage d'une installation de démontage préliminaire des instruments de mesure.

2001 - Aujourd'hui, 350 tonnes de réactifs et de matériaux d'emballage retournés sont recyclés au Centre Environnemental.

Une bienveillance pour l'environnement!
La législation de l'Union Européenne requiert que les fabricants se tournent vers un développement durable. Un des objectifs de cette réglementation est de conserver les ressources naturelles et de promouvoir la gestion des déchets. Elle assure également le recyclage des déchets d'une manière compatible avec l'environnement.
Hach offre à ses clients l'opportunité de retourner les réactifs usagés. Ces derniers ainsi que les matériaux d'emballage sont recyclés de manière centralisée par Hach en Allemagne et ré-acheminés vers des systèmes de réutilisation externes ou mis proprement au rebut.

Merci de contacter votre filiale Hach locale afin d'en savoir plus concernant la réglementation en vigueur dans votre pays au regard du retour des réactifs.